Voilà c’est fini…

1 an, ça fait un an que je suis partie. Me voilà de retour avec plein d’images en tête (et dans mon disque dur). Une belle aventure s’achève. Il m’est assez difficile de décrire mon état d’esprit, mais globalement j’aurais souhaité que cela ne s’arrête pas… C’est une expérience assez rare : bénéficier d’une année pour soi sans contrainte, de pouvoir faire ce qu’on a envie quand on en a envie, de découvrir autant de cultures, paysages, Hommes. Je ne me suis jamais ennuyée, ni n’ai ressenti la « pesanteur de la solitude » : je n’ai jamais été seule, j’ai fait énormément de rencontres. Parfois même, j’aspirais à un peu de solitude !

Cette expérience aussi géniale soit-elle n’a rien d’exceptionnelle : bien d’autres l’ont faite avant moi, bien d’autres la feront après moi. Mais une chose est sûre, c’est que cela vaut vraiment le coup d’être vécu et si quelqu’un a envie de partir, il faut se donner les moyens de le faire, on ne peut pas le regretter. Est-ce que je repartirais ? OUI, définitivement OUI.

Voilà, c’est fini. Je prends l’avion dans quelques heures pour Paris. Mais comme j’aime faire durer le plaisir, pas de vol direct. Je mets 24 heures pour rentrer : La Réunion-Maurice-Londres-Paris. Rendez vous donc  à Paris…

Posted in Récits | 11 Comments

Repos à la Réunion

Mafate (39) Ultime étape de mon détour du monde : La Réunion, histoire de me reposer un peu avant de rentrer et de me confronter à nouveau au quotidien. Tel était le plan initial. Car finalement, cela n’a pas été totalement de tout repos. Le premier week end a été assez calme, Fred m’a fait visiter un peu l’île, petite rando pour avoir une idée du paysage, quelques instants sur la plage puis, comme il faisait trop chaud, rafraichissement au bord de la piscine. Puis, il fallait bien que je m’occupe la semaine pendant que Fred était au bloc, donc première rando de 3 jours entre Cilaos et la Rivière des Galets : en moyenne 8 heures de marche par jour au milieu du cirque de Mafate sous un soleil de plomb. C’était vraiment très beau et sympa.

Mafate (2)

Je devais remettre ça la deuxième semaine avec un parcours prévu entre Saint Philippe et Hell-Bourg, en passant par le Volcan et le Piton des Neiges. Ainsi, en considérant les 2 semaines de rando, je devais traverser l’île selon la diagonale des Fous (pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un ultra trail de 165 km et 10 000 m de dénivelées + en 66 heures max). Comme je ne suis pas folle, je prévoyais 8 jours pour accomplir tout ça. Si la météo a été franchement clémente la première semaine, j’ai essuyé de véritables averses lors de l’ascension du Volcan, et j’ai dû abandonner à Bourg-Murat. Malgré tout, j’ai découvert une partie de la Réunion et ai vraiment envie de revenir en saison sèche pour mieux apprécier les paysages et les randos.

Piton de la fournaise (13)

Posted in Afrique, Récits | 2 Comments

Le delta de l’Okavango

Okavango (13) Le Botswana est, en autre, réputé pour ce delta qui ne débouche pas dans une mer. En effet, après le passage de la frontière namibienne, le fleuve s’élargit pour former ce fameux delta et finalement se déverser dans le désert du Kalahari. On m’a dit que pour bien se rendre compte de ce que représente ce delta, il faut le voir d’en haut. J’ai donc trouvé un vol d’une heure au-dessus du delta. Et en effet, c’est magnifique, même si je l’ai visité alors que les eaux étaient au plus bas (et c’est paradoxal car nous sommes à la fin de la saison des pluies, je n’ai pas franchement d’explications). Quoi qu’il en soit, ce n’est qu’une succession quasi infinie d’étendues d’eau plus ou moins vastes. Et au milieu de cela, on peut voir courir les gazelles, éléphants, hippopotames…

Okavango (19)

Puis après l’avoir vu d’en haut, j’ai visité le delta d’en bas : une journée de bateau au milieu de ce dédale tout en eau. C’était génial et tellement calme : il n’y avait que moi et mon guide. Normalement, on peut voir quelques animaux tout en naviguant, mais ma chance m’a définitivement quittée : je n’ai croisé qu’une petite troupe de zèbres.

Okavango (76)

Voilà, ceci est mon dernier post concernant l’Afrique continentale. Je m’envole dans 2 jours pour la Réunion où j’ai l’intention de trekker un peu mais surtout de me reposer, car mine de rien ça fatigue un si long voyage !!! 😉 Le retour est proche…

Posted in Afrique, Récits | 2 Comments

Nxai Pan

Xnai Pan (15) Je continue mon périple « animalier » : une journée dans le parc Nxai Pan (le X est muet). Ce parc était un petit challenge pour moi : la route d’accès est en fait une piste de sable mou sur plus de 35 km. Je craignais de m’enliser et de rester coincer jusqu’à ce qu’une autre voiture passe par là. Mais je me suis engagée quand même, et finalement j’ai rejoint sans encombre le centre du parc. Encore heureux, car je n’ai en fait croisé que 2 voitures de toute la journée !!! Hormis les animaux, ce parc est également connu pour ses baobabs, situés au bord des « pans », sorte de salar ou lacs asséchés. Au point de vue des animaux, ma chance à tourné un peu car je n’en ai pas vu beaucoup ( mais je ne suis pas restée très longtemps dans le parc). Les 35 km retour de sable se sont également bien passés, donc tout va pour le mieux.

Xnai Pan (28)

Posted in Afrique, Récits | Leave a comment

Chobe

2013-02-24 18.46.01 Après les chutes Victoria, me revoici au Botswana (j’ai traversé le désert du Kalahari, au sud du Botswana, en 2 jours pour atteindre la Namibie au début de mon périple africain). Chobe est aussi un parc national dont le principal attrait est de pouvoir observer la vie sauvage près de la rivière Linyanti. En effet, en période sèche, les animaux se pressent à la rivière pour boire, ne trouvant presque pas d’eau ailleurs. Mais j’ai visité le parc à la saison humide… Il y avait probablement moins d’animaux à la rivière dont le niveau était très haut, mais j’ai pu tout de même admirer le bain des éléphants.

Chobe (142)

Ils nagent même pour passer d’une berge à l’autre : pendant leur traversée, on ne voit guère que le bout de leur trompe dépassé tel un périscope… Et comme je suis assez chanceuse ces derniers temps, j’ai eu l’occasion de voir un jeune lion (j’étais la seule ce jour là à l’apercevoir !!!).

Chobe (30)

Enfin, je n’ai jamais vu autant d’éléphants. Pour l’anecdote, le matin je n’avais croisé que des gazelles, girafes ou lion. En croisant un gardien du parc, je lui ai demandé où je pourrais voir des éléphants. Il m’a répondu : « attendez 10h30, 11h et ils vont apparaître partout ». Et pile à l’heure, j’ai vu des éléphants à tous les détours de piste. Impressionnant !!

Chobe (189)

Posted in Afrique, Récits | 1 Comment

les chutes Victoria (Zambie)

IMG_8471 Les chutes Victoria sont les plus grosses chutes du monde (en saison humide) et sont à cheval sur la frontière Zambie-Zimbabwe. Pour les voir dans leur ensemble, faut donc traverser la frontière, mais au prix du visa (obligatoire, même pour une journée), j’ai abandonné et je me suis contentée d’un seul côté : la Zambie. J’ai déjà vu les chutes du Niagara et les chutes d’Iguazu. J’ai donc été un peu déçue par les chutes Victoria, car malgré leur ampleurs, on ne peut les voir que par petits bouts, et encore on est souvent littéralement trempé en moins de 2 secondes et la vue est bouchée par une espèce de brouillard constant. Bref, que quelques photos, et hop, me voilà repartie vers le Botswana…

IMG_3605

Posted in Afrique, Récits | Leave a comment

Etosha ou le paradis de la vie sauvage

Etosha (31) Une des raisons de ma venue en Afrique était de pouvoir à nouveau admirer la vie sauvage et l’immortaliser avec mes photos. Pour cela, il faut aller dans les parcs nationaux, plus ou moins vastes superficies où les animaux sont en totale liberté (l’homme est l’étranger…). Etosha, au nord de la Namibie, s’étend sur plus de 22 275 km2 autant dire que c’est immense. Par bonheur, les pistes sont plutôt très bien entretenues, ce qui rend la conduite (et on en fait de km) presque agréable. Au centre du parc, un lac asséché depuis des milliers d’années (encore un…) est un véritable tableau de désolation : il n’y a rien ou peut-être quelques insectes ou reptiles ( mais comme il est interdit d’y circuler, je ne peux dire).

Etosha (67)

Mais autour de ce désert, la savane est le terrain de jeu préféré des animaux : impalas, steinboks, springboks, girafes, oryx, éléphants, rhinocéros, hyènes, phacochères et bien sûr les fauves : lions, guépards, léopards. J’ai eu la chance de presque tout voir. un festin de vautours, un combat d’impalas, l’accouplement de rhinocéros, et par 2 fois, une lionne m’a fait le plaisir de s’inviter sur ma piste avant de prendre la tangente. Quel spectacle !!

Etosha (74)

Et dire que je vais en revoir encore au Botswana : on ne se lasse pas  !

Etosha (274)

Posted in Afrique, Récits | 2 Comments

Spitzkoppe

Spitzkoppe (59) Une vaste formation granitique s’érige isolée au milieu du désert. Voilà Spitzoppe. Cela se visite plus ou moins lentement, selon nos envies d’escalader ou non ces gros rochers. Quand je parle d’escalader, c’est juste prendre un peu de hauteur, car l’ascension du plus haut pic relève de l’escalade de haut niveau. Donc pas mon niveau… Je ne suis pas beaucoup monté sur les rochers, à cause d’une part de la chaleur, mais aussi par manque de temps. Fallait que je poursuive ma route après une halte de 3 heures dans le massif. J’ai tout de même eu le temps de prendre pas mal de photos. Je vous laisse découvrir…

Spitzkoppe (12)

Posted in Afrique, Récits | Leave a comment

Le désert de Namib

Kalahari (5) Après avoir réceptionné ma voiture/tente à Johannesburg, j’ai vite parcouru l’Afrique du Sud puis le Botswana pour arriver en Namibie. Mon premier arrêt à Windhoek (la capitale) m’a essentiellement servi à m’organiser et réserver les campings pour les semaines à venir. Première destination : le désert de Namib (Naukluft national park, de son petit nom) et ses dunes de sable rouge.

Désert de Namib (89)

C’est le plus vieux désert du monde et un des plus sec. Sur plus de 300 km, on peut admirer des dunes de sables dont certaines dépassent 300m de haut. Les gravir au petit matin pour admirer le lever du soleil vaut bien l’effort consenti : la vue de là-haut est superbe. Et comme j’ai la chance de visiter la Namibie en période creuse d’un point de vue touristique, j’ai presque l’impression d’être seule au monde. Moment très propice à la méditation !!! Dans ce désert, les dunes ont des noms, certains très simples (Dune 45 car située à 45 km de l’entrée du parc national), d’autres plus compliqués (Sossusvlei). Et au milieu de ces dunes, on trouve l’emplacement d’un ancien lac (dead vlei) asséché depuis des milliers d’années : les acacias asséchés semblent attendre une goutte de pluie qui ne viendra jamais !!! Bref, c’est beau…

Désert de Namib (119)

Et malgré la sécheresse du lieu, on trouve une faune sauvage « presque abondante » : Oryx, autruches, Springboks.

Désert de Namib (161)

Posted in Afrique, Récits | 1 Comment

En Afrique

Je suis arrivée depuis hier en Afrique. Au programme, Namibie, Botswana et les chutes Victoria. Évidemment, les connexions wifi sont rares, voire inexistantes. Donc, vous n’aurez pas souvent de mes nouvelles, au maximum pas avant un mois !!! Prenez votre mal en patience….

A bientôt

Posted in Afrique, Non classé, Récits | 2 Comments