Le delta de l’Okavango

Okavango (13) Le Botswana est, en autre, réputé pour ce delta qui ne débouche pas dans une mer. En effet, après le passage de la frontière namibienne, le fleuve s’élargit pour former ce fameux delta et finalement se déverser dans le désert du Kalahari. On m’a dit que pour bien se rendre compte de ce que représente ce delta, il faut le voir d’en haut. J’ai donc trouvé un vol d’une heure au-dessus du delta. Et en effet, c’est magnifique, même si je l’ai visité alors que les eaux étaient au plus bas (et c’est paradoxal car nous sommes à la fin de la saison des pluies, je n’ai pas franchement d’explications). Quoi qu’il en soit, ce n’est qu’une succession quasi infinie d’étendues d’eau plus ou moins vastes. Et au milieu de cela, on peut voir courir les gazelles, éléphants, hippopotames…

Okavango (19)

Puis après l’avoir vu d’en haut, j’ai visité le delta d’en bas : une journée de bateau au milieu de ce dédale tout en eau. C’était génial et tellement calme : il n’y avait que moi et mon guide. Normalement, on peut voir quelques animaux tout en naviguant, mais ma chance m’a définitivement quittée : je n’ai croisé qu’une petite troupe de zèbres.

Okavango (76)

Voilà, ceci est mon dernier post concernant l’Afrique continentale. Je m’envole dans 2 jours pour la Réunion où j’ai l’intention de trekker un peu mais surtout de me reposer, car mine de rien ça fatigue un si long voyage !!! 😉 Le retour est proche…

This entry was posted in Afrique, Récits. Bookmark the permalink.

2 Responses to Le delta de l’Okavango

  1. Benisty Yves says:

    C’est toujours aussi agréable de te lire et de voir tes photos. Encore !

  2. Caro Tourte says:

    Tu vas y passer du temps au retour avec toutes ces photos magniifques 🙂 Une expo ? Un livre ?
    Si tu trekkes sur le chemin de la Diagonale des Fous tu me raconteras comment c’est… j’ai le rêve un peu fou de faire ce trail un jour…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *