Etosha ou le paradis de la vie sauvage

Etosha (31) Une des raisons de ma venue en Afrique était de pouvoir à nouveau admirer la vie sauvage et l’immortaliser avec mes photos. Pour cela, il faut aller dans les parcs nationaux, plus ou moins vastes superficies où les animaux sont en totale liberté (l’homme est l’étranger…). Etosha, au nord de la Namibie, s’étend sur plus de 22 275 km2 autant dire que c’est immense. Par bonheur, les pistes sont plutôt très bien entretenues, ce qui rend la conduite (et on en fait de km) presque agréable. Au centre du parc, un lac asséché depuis des milliers d’années (encore un…) est un véritable tableau de désolation : il n’y a rien ou peut-être quelques insectes ou reptiles ( mais comme il est interdit d’y circuler, je ne peux dire).

Etosha (67)

Mais autour de ce désert, la savane est le terrain de jeu préféré des animaux : impalas, steinboks, springboks, girafes, oryx, éléphants, rhinocéros, hyènes, phacochères et bien sûr les fauves : lions, guépards, léopards. J’ai eu la chance de presque tout voir. un festin de vautours, un combat d’impalas, l’accouplement de rhinocéros, et par 2 fois, une lionne m’a fait le plaisir de s’inviter sur ma piste avant de prendre la tangente. Quel spectacle !!

Etosha (74)

Et dire que je vais en revoir encore au Botswana : on ne se lasse pas  !

Etosha (274)

This entry was posted in Afrique, Récits. Bookmark the permalink.

2 Responses to Etosha ou le paradis de la vie sauvage

  1. Melanie says:

    ohhh c’est génial, apres avoir joué les « Haroun Tazieff » sur les volcans, tu nous fais un reportage animalier bien complet !! Tes photos sont superbes 🙂

  2. MP says:

    MA-GNI-FI-QUE !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *