Mon Détour du Monde Non classé,Récits Antigua et le Lac Atitlan

Antigua et le Lac Atitlan

 J’ai réussi à éviter Guatemala City, qui ne semble pas présenter beaucoup d’intérêt et est à priori assez dangereux. A peine débarquée du Salvador, j’ai pris un autre bus pour me retrouver dans la belle ville d’Antigua. Plusieurs fois ravagée par des tremblements de terre, elle a toujours été reconstruite, mais certains bâtiments comme la cathédrale ne sont restés que des ruines. C’est une belle ville où il fait bon déambuler au grès de nos envies. Toute en couleur, elle invite à un peu de paresse. Mais je n’y suis restée que 2 jours, car il faut que j’avance, il ne me reste plus qu’une vingtaine de jours en amérique centrale.

Donc j’ai pris un bus pour le lac Atitlan. Il s’est formé par l’explosion d’un volcan, et maintenant au centre, c’est un lac. Perché à 1500m d’altitude et surplombé par 3 volcans, il offre des paysages magnifiques. En plus, la température a baissé, c’est d’autant plus agréable. Je pensais loger dans la ville principale (Panajachel), mais j’ai croisé la route de 2 français qui m’ont convaincue de le suivre dans le petit village voisin (Santa Cruz). Nous débarquons dans un hôtel très convivial, écologique (à tel point qu’on s’éclaire la nuit à la bougie… en fait, les panneaux solaires sont tombé en panne ! et ce qui explique aussi mon absence sur le net). Le lendemain, nous visitons le lac, à pied, en bateau et en pic-up. Les paysages sont sublimes, et les villages très différents les uns de autres. San Marcos étant la Mecque du yoga, du zen et autres… Parait que les Kennedy ont une maison autour du lac, nous ne l’avons pas trouvée, bien qu’il y ait pas mal de très belles maisons. Je quitte ce petit coin de paradis et de tranquillité pour aller découvrir Semuc Champey.

1 thought on “Antigua et le Lac Atitlan”

  1. Matthieu Levasseur dit :

    Superbe ton blog, les récits, les photos, les gens nous font tomber encore davantage en amour avec l’Amérique centrale. Nous continuerons de te suivre et de rêver à une telle aventure un jour! Matthieu et Manon de Québec.

Laisser une réponse