San Pedro de Atacama

Après quelques péripéties en bus (crevaison, cf : vers le désert de l’atacama) j’ai fini pas attérir à San Pedro de Atacama. Lors de mon séjour en Argentine il y a 2 ans avec Olive, Salah et Arnaud, nous avions déjà projeté de venir ici depuis Salta, mais nous avions renoncé car il n’y a pas de bus tous les jours entre les 2 villes, et cela compliquait pas mal notre itinéraire. Donc, de retour au Chili, je voulais découvrir ce désert. Il est immense et va de la zone côtière à la frontière Argentino-Bolivienne, soit une superficie de 105 000 km2. C’est une des déserts les plus arides du monde avec en moyenne 0,8 mm de précipitations par an, autant dire rien !! Et dans ce désert, se trouve le Salar de l’Atacama (100 km de long sur 80 km de large) contre les Andes. Nous arrivons au salar dans l’après-midi, après 5-6 heures de route sans encombre. Pas de crevaison cette fois-ci.

Ce salar est assez beau, et surtout situé dans un cadre magnifique, mais contrairement au salar de Salinas Grandes (en Argentine), il n’y a pas beaucoup de zones toutes blanches, le sel étant surtout recouvert de poussières apportées par les vents du désert. Nous profitons tout de même du coucher de soleil sur le salar. Le lendemain, au programme, visite d’une réserve nationale de Flamands Roses, puis d’une Lagune pour finir à la vallée de la Lune. Le seul petit problème : il ne fait pas beau. Il pleut même !! Nous avons vu 3 flamands roses sous la  pluie, puis direction la Lagune. L’eau de cette lagune est tellement chargée en sel, que tout corps plongé dedans flotte. J’en ai fait l’expérience, c’est très étonnant, il est même difficile de nager tellement on flotte. Rinçage obligatoire à l’eau claire au sortir de l’eau. Puis direction la Vallée de la Lune : une formation saline qui représente un vrai paysage lunaire (et oui, je sais, j’y suis allée sur la Lune, moi !!!). L’absence de soleil nous empêche de voir… le coucher de soleil !!! Mais ça vaut quand même le coup d’oeil.

Je quitte le groupe ce soir là, mais reste à l’auberge avec 3 français. On décide de louer un 4×4 le lendemain. Quelle riche idée, le soleil est présent, avec quelques nuages, mais cela change complètement la physionomie du paysage. Direction le salar de Tara, magnifique avec des monolithes sortis de nulle part et une superbe lagune. puis retour à la vallée de la lune, pour la visiter en long, en large et en travers sous une meilleure météo. C’est vraiment une autre ambiance !! Cette fois-ci, on peut voir un coucher de soleil (toutefois pas inoubliable).

4ème jour dans le désert, nous avons encore la voiture pour la matinée. Découverte de la vallée de la mort, juste avant le lever de soleil, splendide. Nous sommes très prudents, et décidons de rebrousser chemin dès qu’il y a trop de sable ou que la route ne nous semble pas très sûre. Malheureusement, malgré notre grande prudence, nous réussissons à coincer la roue avant du véhicule dans un canal d’irrigation assez profond dans le seul oasis que nous avons parcouru !! Grâce à quelques personnes passant par là (et il n’y en a pas beaucoup !!) nous réussissons à sortir la voiture de là. Tout est bien qui finit bien. Je suspecte mes compagnons de route d’être un peu « chat noir ». Je les quitte demain matin pour partir en Bolivie. Si la poisse me quitte, c’était de leur faute, sinon faut que je trouve un chaman inca pour me faire désensorceler !!!  😉

This entry was posted in Amérique, Non classé, Récits. Bookmark the permalink.

One Response to San Pedro de Atacama

  1. Beatrice says:

    your blog site is really awesome! youhttp://www.batepao.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *