Malacca : dernière étape en Asie du Sud-Est

Malacca (15) Après mon stage commando dans la jungle, je me suis permise de me reposer un peu à Malacca, petite ville de Malaisie, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Il fait bon vivre à Malacca, malgré une température et une hygrométrie trop élevées pour moi. En bord de mer et parcourue par un canal (ou une rivière, je ne sais pas), la partie touristique de la ville se visite aisément à pieds. La particularité de cette petite ville, ce sont ses constructions rouges que l’on retrouve partout. Une signification particulière ? Wikipédia vous aidera, moi je ne sais pas (je ne me suis pas penchée sur la question). J’ai pris le temps d’aller à la piscine, de flâner dans les ruelles de chinatown (quand la température extérieure le permettait, à la tombée de la nuit), de faire une virée en vélo avec 30 à 40 Malais d’origine chinoise (ou Chinois d’origine malaisienne ??!!!) et 6 backpackers comme moi, de faire une soirée Tarot avec Anne et Rémi, bref j’ai tout simplement pris mon temps.

Prochaine étape, Hong Kong…

Malacca (36)

This entry was posted in Asie, Récits. Bookmark the permalink.

One Response to Malacca : dernière étape en Asie du Sud-Est

  1. Melanie says:

    J’aime bien le rouge alors j’ai bien aimé Malacca forcement héhé ! C’est particulier de voir autant de batiments rouges !! Je crois qu’ils ont décidés de peindre en rouge parce que le blanc était trop salissant … mais c’est à vérifier.
    Bisous, bonne suite de voyage !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *