Battambang

Battambang (9) La ville de Battambang, malgré quelques bâtiments de style colonial, ne m’a pas particulièrement émue. Mais le trajet pour relier Siem Reap à Battambang est assez pittoresque : depuis le lac Tonle Sap que l’on traverse au Nord pendant 1 heure, on emprunte un chemin fluvial haut en couleur. On peut voir quelques villages flottants particulièrement bien organisés (on trouve même un poste de police !) et un certain nombre de pêcheurs ou plus simplement de villageois, car tout villageois est pêcheur !! 8 à 9 heures de trajet sous 40°c (au soleil, il n’y a pas d’ombre) dont une bonne heure à l’arrêt car le bateau s’est « enlisé », le niveau de l’eau devenant critique en cette saison…

Battambang (50)

L’autre fait marquant de mon passage à Battambang, c’est que j’ai profité du Bambou Train (avant qu’il ne disparaisse) : sur une voie de chemin de fer désaffectée ou presque, les cambodgiens utilisent des petits wagons en bambou motorisés au moyen d’un moteur de moto. Si un autre wagon arrive en sens inverse, pas de problème, le wagon le moins chargé est démonté en moins de 2 minutes, déposé sur le côté avant d’être replacé sur les rails pour poursuivre son chemin. C’est assez fun comme moyen de transport. Inutile de dire qu’il n’y a évidemment aucune sécurité !!

Battambang (65)

Voilà, c’était la fin de passage au Cambodge. Pour bien conclure mon séjour, nouvelle expérience culinaire :

Battambang (104)

Un cricket !! Pas très bon….

(Je vais ajouter des vidéos d’ici un jour ou 2, revenez lire l’article plus tard…)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *