Mon Détour du Monde Amérique,Récits Samaïpata

Samaïpata

J’ai quitté mon petit cocon de Sucre pour aller voir un peu plus loin ce qui se passe. Arrivée à 4h30 du matin à Samaïpata, petit village très tranquille au nord-est de Sucre, encore heureux que j’avais réservé un lit dans une auberge, ils m’ont donc ouvert la porte malgré l’heure plus que matinale. Dans la foulée, j’ai embarqué 1 suédois, 1 finlandais, 1 belge (flamand) et 1 allemande. Après quelques heures de sommeil, nous prenons un bon petit-déj et décidons d’aller randonner près des Cuevas (caverne, grotte pour ceux qui ne sont pas encore bilingues). En fait de grottes, nous nous retrouvons à marcher pendant quelques heures sur une crête et admirer un paysage bien vert et différent de ce que j’ai vu autour de Sucre. Nous avons trouvé notre guide dans le « village » au départ de la rando, « village » car s’il y a 5 maisons le long de la route, c’est le bout du monde… Marco, sûrement la soixantaine passée, était là à retaper un portail en bois (c’est d’ailleurs sûrement son vrai métier). Nous lui demandons où nous pouvons trouver un guide. Il s’interrompt, disparaît 5 minutes dans une maison et revient avec une machette à la main et nous dit : « soy guia ! ».  Et voilà partie la petite troupe au milieu de magnifiques paysages. Nous terminons notre chemin à des chutes d’eau bienvenues et rafraîchissantes sous le soleil.

De retour à l’auberge, un couple de hollandais se joint à nous. C’est très international. Du coup, on parle anglais. Mon espagnol va en prendre un coup si je ne pratique pas !

Le lendemain, j’ai décidé d’aller voir « El Fuerte », des ruines incas. Je pensais y aller initialement à pied et toute seule, nous y allons à 5 et en taxi… Le site est assez beau, ce serait le plus grand site de ruines incas creusées à même la roche. Notre guide Lenna est très drôle et nous informe plus sur les dangers de « la poudre blanche » (il ne faut pas dire le nom) que sur les ruines elles-mêmes. Non, j’exagère, mais son passage sur la drogue était tellement inattendu et drôle qu’on en oublierait le reste. Au passage, « la marijuana it’s ok » dixit Lenna !! Cette visite ne nous ayant occupés que la matinée, nous passons l’après-midi dans le parc zoologique local qui regroupe des singes, des perroquets, des tortues, un agouti… Instants assez sympa car les animaux (la plupart) étaient en liberté et nous grimpaient dessus.

J’ai fini mon séjour à Samaïpata le lendemain, en prenant un taxi collectif pour Santa-Cruz et dans la foulée un bus de nuit (16 heures de trajet) pour La Paz.

10 thoughts on “Samaïpata”

  1. Bourdaud Michèle dit :

    La couleur des yeux est la même ; mais il y en a quand même un plus poilu que l’autre. Ce n’est peut-être pas à envier…
    Pour le reste, cela a l’air magnifique.
    Nous, on se contente de la morosité des élections.
    Bises

  2. Nadège dit :

    Et nous, pendant ce temps, on attendait fébrilement dans la grisaille…
    Mais quel plaisir de se connecter et de dépayser même 5 minutes. Il est trop mignon ton nouveau copain.
    Fais bonne route. Bises

  3. Véronique dit :

    Je suis admirative de ton nouveau copain. Il a l’air assez intéressé par l’objectif, uns star surement…On va te faire un album de France nous, pour te raconter quand tu étais partie ! ! J’ai peur qu’il soit moins beau….

  4. Caro Tourte dit :

    Sympa cette photo ! J’ai vu parmi les autres qu’il y avait un petit singe qui t’aimait beaucoup…

  5. elsa et michel dit :

    En effet très réussie cet autoportrait à deux!!!

  6. KariBouh dit :

    Bonne route, la belle. De saines coubatures, des rêves et des réveils qui se mélangent dans des couleurs et des saveurs à chaque fois inédites et inoubliables. nous, nous ne t’oublions pas et survivrons à nos saisons en attendant ton retour…. Grosses bises.

  7. Xavier dit :

    Selma a trouvé ce qu’elle voulait que tu lui ramènes pour son anniversaire. Merci de choisir un modèle qui ne perd pas ses poils et qui ne bave pas !
    Bises

  8. Selma dit :

    Nath
    C’est selma
    Ouais j’ai envie d’un bébé singe.
    Tu t’es trouvé des amies ?
    SALUT

    1. nat dit :

      Ca va être dur de te ramener un bébé singe, car d’ici à ce que je rentre il va être grand !!

      bisous

      nat

  9. Melanie dit :

    Juste pour te faire un petit coucou.
    Et une demande : ca serait sympa qu’on puisse inscrire notre email sur le blog pour recevoir un email quand tu postes un truc 🙂
    On revient d’un mois en Malaisie et Singapore avec Julien, Nicole, Emily et d’autres amis, c’etait vraiment super !! Jungles, villes coloniales, villes modernes, plages, … Retour difficile au travail, des souvenirs plein la tête 🙂
    des bisous à toi, profite bien !!

Laisser une réponse