Tokyo et le Mont Fuji

 Tokyo, sa modernité côtoyant le traditionalisme de ses temples, ses sushis, ses mangas, ses magasins de photos… Tout ça, je connais déjà pour y être allée 3 semaines il y a quelques années. Toujours à cause de ce visa chinois, j’ai dû changer mes plans initiaux et du coup, passer quelques jours à Tokyo pour attendre mon visa. Donc, me voilà à me balader à nouveau dans cette ville que j’avais bien appréciée. Eh bien, ça n’a pas changé, j’aime toujours Tokyo, son rythme, ses gens. La vie y est assez chère (ça va faire mal au porte-monnaie !!) et donc j’essaie de faire ce qui ne coûte pas grand chose : déambuler dans les rues, visiter les parcs ou les temples.

La dernière fois, j’avais aperçu le Mont Fuji, cette fois ci, j’ai décidé d’en faire l’ascension. Et tant qu’à faire, arriver au sommet pour le lever du soleil. Le dernier bus qui mène au pied du mont Fuji me dépose à 19h et je décide de patienter jusqu’à 22h avant de me mettre en route (en pleine saison, le dernier bus nous dépose à 22h, mais ce n’est plus la saison depuis… 5 jour !). Le but est de ne pas avoir à patienter au sommet (il fait 0°). J’ai mis un peu plus de 6h30 pour arriver à 3776m, mais le plus dur, ce n’était pas trop la marche en elle-même (bien que rendue un peu délicate par l’éclairage à la frontale), mais plutôt l’envie de dormir qui me prenait dès que je faisais une pause. Les 2 dernières heures de la montée, je les ai partagées avec une centaine, un millier de personnes, j’en sais rien, mais beaucoup beaucoup de monde. On était à la file indienne, et par moment obligé de s’arrêter et d’attendre que la file veuille bien se remettre en route. Et dire que ce n’est plus la saison !!! Après avoir admirer le lever du soleil, j’ai repris ma route et suis redescendue : 3h30 de martyr pour les genoux (les 2 !!). Au final, je partage tout à fait le dicton japonais qui dit : Celui qui gravit le Mont Fuji une fois est un sage, celui qui le fait deux fois est un fou.

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. michèle dit :

    Salut,

    Mise à part la foule que l’on voit au sommet, c’est très tentant.
    Bisous

  2. michèle dit :

    Il était temps ; nous venons d’entendre à la radio que le Mont Fuji se réveillait et qu’il pourrait y avoir des coulées de lave si d’autres fissures se produisaient. Avons-nous bien compris ?

  3. Elsa et Michel dit :

    Toi tu as sommeil??? aurais tu enfin décroché???
    Biz

  4. Yves Benisty dit :

    Un petit bonjour à Pascal…

  5. Pascal dit :

    Bonjour tout le monde! Fait toujours chaud à Tokyo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *